Classement au Michelin, les surprises pour cette année particulière : 2020

Classement au Michelin, les surprises pour cette année particulière : 2020 1

Classement au Michelin, les surprises pour cette année particulière : 2020

6 février 2021

Le Guide Michelin 2020 nous a bien réservé de belles surprises. Il recense 628 tables étoilées, dont 3 nouveaux 3 étoiles, 11 nouveaux 2 étoiles et 49 nouveaux 1 étoile. Puis, il répertorie aussi quelques dégradations. Voici un petit aperçu du palmarès du Guide Rouge 2020 !

Les nouveaux

En ce qui concerne tout d’abord les nouveaux chefs cuisiniers recensés par le Guide Michelin, il y a les 3 étoiles telles que Kei Kobayashi, Christopher Coutanceau et Glenn Viel.
Ensuite, il y a les 2 étoiles comme Yannick Alléno, Stéphanie Le Quellec, David Bizet, Thierry Karakachian, Stéphane Carrade, Sébastien Vauxion, Anthony Bisquerra, Lionel Giraud, Pierre Lambinon, Eric Canino à la Voile et Kazuyuki Tanaka.
Enfin, les nouveaux 1 étoile qui figurent à la liste du Guide Michelin sont entre autres : Marc Favier, Sylvain Sendra, Mathieu Pacaud, Alain Pegouret, Mi-Jin Ruy et Eric Trochon, Frédéric Anton, Anne LeGrand et Jonathan Caron, Jess Yanf et Robert Compagnon, L’Oiseau blanc, Kelly rangama, Jacques Faussart, Matthieu Dupuis Baumal, Pascal Auger et Laurent Peugeot.
Puis, il y a aussi : Alexandre Bousquet, Fabrice Idiart, Victor Ostronzec, Giovanni Pireddu, Frédéric Lafon, Maxime Kowalczyk, Nicolas Carro, Valentin Morice, François Moureaux, Flora Le Pape et Clémont Guillemot, Christopher Hache, Mathias Dandine, Thomas Collomb et Jérémie Louis.

Les rétrogradations

Pour ce qu’il en est des rétrogradations, la maison Bocuse à l’Auberge du Pont de Collonges à Collonges-au-Mont-d’Or a rétrogradé de 3 à 2 étoiles. Puis, les restaurants suivants ont aussi dégradé de 2 à 1 étoile : Alber 1er à Chamonix, Manoir de la Boulaie à Nantes-Haute Goulaine, Chantecler au Negresco à Nice, Restaurant Michel Trama à Puymirol et Grindreau à Saint-Médard.

Les suppressions

Outre les nouveaux et les rétrogradations, le Guide Michelin a aussi effectué des suppressions. C’est le cas par exemple des 2 étoiles : restaurant Patrick Jeffroy à Carantec qui a été repris par Nicolas Carro, le Passage 53 à Paris qui a déménagé et la Scène au Prince de Galles à Paris qui a fermé.
Puis, c’est également le cas des 1 étoile : Louisson au Puy-Sainte-Réparade, une île à Angers, 1217 à Bagnols, Loiseau des Vignes à Beaune, la Coopérative à Bélesta, le Strasbourg à Bitche, l’Auberge du vert Mont à Boeschepe, la Rastègue à Borne-les-Mimosas, Jean Chauvel à Boulogne-Billancourt et la Marelle à Bourg-en-Bresse.
Mais la liste ne s’arrête pas là, il y a encore : la Lorraine à Zoufftgen, les Bacchanales à Vence, le Musigny à Valenciennes, Lou Cigalon à Valbonne, l’Amphitryon à Colomiers, Raphaël Vionnet à Thonon et la Carambole à Schiltigheim.

Recent comments

*
*

*

Articles récents

Derniers articles

Categories

Abonnez-vous à notre newsletter