Evolutions du e-commerce en France et places de marché

Evolutions du e-commerce en France et places de marché 1

Evolutions du e-commerce en France et places de marché

9 mars 2021

D’après les rapports de la FEVAD, le taux de croissance de l’e-commerce en France au premier trimestre 2020 est de 24%. Ce qui constitue un véritable boost de croissance symbolique et ce qui nous pousse à revoir l’évolution de l’e-commerce dans le pays depuis ses débuts.

Le e-commerce de 1995 à nos jours

C’est en 1995 qu’Internet fut lancé pour la première fois afin de remplacer le Minitel. Les premiers fournisseurs d’accès commençaient ainsi à proposer des abonnements avec un débit encore très faible et les la France enregistrait 58 000 internautes. C’est en cette même année que le premier produit fut commandé en ligne et il s’agissait d’un livre qui fut livré par Amazon.
24 ans après, c’est-à-dire en 2019, l’e-commerce en France a franchi le cap des 100 milliards d’euros de chiffre d’affaires et il a fait du pays le second marché e-commerce en Europe et le 5ᵉ dans le monde.
Ce fait se confirme en 2020, l’année symbolique qui a été marquée fortement par la crise sanitaire. Selon le délégué de la FEVAD : « Pendant le confinement, le e-commerce a permis à des millions de Français d’effectuer leurs achats en restant chez eux ». Et cette année encore, on s’attend à une explosion des chiffres e-commerce.

Comment expliquer la croissance constante du e-commerce en France ?

Toujours d’après la FEVAD, les ventes e-commerce sont passées de 57 milliards en 2014 à 115 milliards en 2020, soit une croissance fulgurante de 101%. Sans compter le fait que le chiffre d’affaires e-commerce ait été multiplié par 100 en 20 ans.
De nombreux arguments peuvent expliquer cette croissance constante du e-commerce en France. Tout d’abord, il y a la popularité des sites e-commerce qui incitent de plus en plus de personnes à se tourner vers les achats en ligne. Ensuite, il y a la convivialité des sites qui améliore l’expérience client. Il y a également tous les avantages de passer des commandes depuis son canapé. Puis, il y a le confinement imposé par le gouvernement pour limiter les risques de contagion.
À titre d’information, il est à savoir que les experts prédisent même que le coronavirus constitue un coup de pouce pour l’e-commerce pendant et après le confinement. Les consommateurs pourraient justement s’être habitués à la praticité et au confort qu’il offre et ils ne vont plus avoir envie de changer.
En outre, le marché du e-commerce en France, voire dans le monde, pourrait être le plus grand bénéficiaire de la Covid-19 puisqu’on estime que son taux de pénétration qui est actuellement de 15% pourrait passer à 25% en 2025.

Recent comments

*
*

*

Articles récents

Derniers articles

Categories

Abonnez-vous à notre newsletter