Isoler ses fenêtres, les aides de l’Etat

isolation par le vitrage double ou triple

Isoler ses fenêtres, les aides de l’Etat

2 mars 2020

Pour garantir le confort dans la maison et pour réduire la consommation d’énergie, il est très important de bien isoler les fenêtres. Les fenêtres non-isolées ou mal-isolées peuvent en effet engendrer jusqu’à 20% de déperditions thermiques. C’est pour cela que de nombreux foyers décident d’installer des fenêtres double ou triple vitrage chez eux.
A côté de cela, l’isolation des fenêtres permet aussi d’améliorer la valeur d’une construction et elle est éligible à plusieurs aides écologiques de l’Etat telles que le crédit d’impôt transition énergétique, l’éco PTZ, la prime énergie, les subventions de l’ANAH et la TVA à taux réduit.

Le crédit d’impôt transition énergétique ou CITE

Le crédit d’impôt transition énergétique ou CITE est octroyé à tout propriétaire, occupant ou locataire qui a recouru aux services d’un artisan certifié RGE pour installer ses fenêtres isolantes. Du coup, il bénéficie d’une réduction d’impôts très intéressante qui équivaut à 30% des dépenses liées à l’achat et aux travaux de pose.
Toutefois, il convient de noter que cette aide est plafonnée à 4 000 euros pour un particulier et à 8 000 euros pour un couple.

L’éco-PTZ ou éco Prêt à taux Zéro

En ce qui concerne l’éco-PTZ, il s’agit d’un crédit proposé actuellement par une vingtaine de banques en France. Il permet aux propriétaires de financer les travaux de pose de leurs fenêtres isolantes mais dans tous les cas, le montant emprunté ne peut pas dépasser les 30 000 euros.
Pour l’obtenir, les bénéficiaires doivent obligatoirement présenter le devis de l’entreprise ou du professionnel RGE et ils doivent aussi occuper la maison en question ou la donner en location en tant que résidence principale. Il faut noter que l’éco-PTZ est cumulable avec toutes les autres aides de l’Etat.

La prime énergie

Par ailleurs, la prime énergie est une aide allouée principalement par les fournisseurs d’énergie dans le but d’acquérir des certificats d’économie d’énergie. Elle est égale à 10% des dépenses et elle ne fixe pas de montant maximum. En général, elle est versée sous forme de chèque, de bons d’achat ou de points de fidélité et sa valeur peut variée selon la région où elle est réalisée.

Les aides de l’ANAH

Les aides de l’ANAH s’adressent surtout aux propriétaires qui justifient de ressources modestes et qui n’ont pas bénéficié de l’éco-TPZ dans les cinq dernières années. Elles équivalent à 40% des dépenses avec un plafond de 8 600 euros ou à 60% des dépenses avec un plafond de 12 000 euros.

La TVA à taux réduit

Pour terminer, la TVA à taux réduit est une aide indirecte qui permet de réaliser une économie importante d’énergie. Elle tient compte de l’achat de matériel et des frais d’installation des fenêtres isolantes. Cependant, il y a lieu de préciser qu’elle ne s’adresse qu’aux logements qui ont déjà été achevés depuis au moins deux ans.

Recent comments

*
*

*

Articles récents

Derniers articles

Categories

Abonnez-vous à notre newsletter